Un accident à l’extérieur du Québec : que faire ?

Avoir un accident, c’est toujours éprouvant, non ? Mais lorsqu’il se produit à mille lieues de chez soi, on se sent encore plus démuni. En cas d’accident à l’extérieur du Québec, que vous ayez subi des dommages corporels ou matériels, voici quelques précautions à prendre afin de bien vous protéger :

  • Restez sur place sans discuter de l’accident et sans vous déclarer en faute ;
  • Assurez-vous qu’un service de police soit averti le plus tôt possible. Un rapport de police doit être rédigé, même si les dommages semblent peu importants. Tentez d’obtenir une copie de ce rapport ;
  • Recueillez des renseignements sur les occupants de l’autre véhicule (nom, adresse et numéro de conducteur, marque du véhicule, modèle et année de construction, etc.) ;
  • Notez les nom, adresse et numéro de téléphone des témoins, ou au moins le numéro de plaque de leur véhicule. Ne transmettez ces renseignements qu’à votre assureur ;
  • Inscrivez tous les détails de l’accident (position des véhicules avant et après l’accident, condition de la chaussée, etc.) ;
  • Si vous avez un appareil photo, prenez quelques photos (dommages aux véhicules, traces de freinage, etc.) ;
  • Communiquez ces renseignements à votre assureur dans les meilleurs délais.

Vous êtes membre de CAA-Québec ? Si votre véhicule est rendu inutilisable en cours de trajet en raison d’un accident survenu à plus de 160 kilomètres de votre domicile, vous bénéficierez d’une indemnisation pouvant aller jusqu’à 500 $ par famille-membre (800 $ si vous êtes membre CAA Plus). Cette protection exclusive vous aide à couvrir certaines dépenses imprévues occasionnées par l’accident, telles que frais d’hébergement ou de repas, location de voiture, etc. Renseignez-vous sur le service d’assistance-voyage de CAA-Québec pour en savoir plus.

Référence du texte www.caaquebec.com